"Il ont shooté dans sa tête comme dans un ballon de football”. 
Les agresseurs d’homosexuels décrivent souvent cette manière de procéder lorsqu’ils frappent leur victime.
Leur but étant de lui effacer le visage pour lui ôter toute identité.